Le OSE Lab : c’est reparti pour un tour !

Les OSE Lab du samedi font leurs leur grand retour à un rythme plus régulier !

Le OSE Lab permet de réunir les différents cercles de l’association. C’est l’occasion de se rencontrer et d’échanger autour de workshops pour faire avancer toutes nos actions, optimiser les outils existants de l’association, plancher sur Alpha Sole, déployer la nouvelle infrastructure iT…

La recette et les ingrédients principaux à réunir sont : l’envie et l’énergie, une pincée de votre temps, de la patience, de l’organisation, de l’initiative, et biensûr quelques compétences !

 

Des évolutions…et des besoins 😉

Pour avancer sur le design de notre concentrateur solaire grand format, Alpha Sole (dont voici le cahier des charges), un bon coup de main nous sera nécessaire.
Nous aurons besoin principalement de designer 3D (pour aider notre Cyril !), de mécaniciens, de programmeurs, de designers, de touche-à-tout qui connaissent les matériaux, les méthodes d’assemblage, etc.

Entre le Solar-OSE et l’Alpha Sole quelques évolutions sont à prévoir :

  • Revisiter les structures porteuses de l’ensemble et les adapter aux contraintes d’Alpha Sole qui sont légèrement différentes (immobile, durabilité à l’extérieur).
    Nous avons besoin de compétences en mécanique, matériaux, assemblages, etc.
  • Faire évoluer le récepteur pour un montage plus facile et prévoir l’intégration des détecteurs (suivi du soleil, température, pression) directement dans la structure.
    Nous avons besoin de bon sens pratique et des compétences en matériaux et thermique.
  • Etudier la possibilité d’élargir les facettes jusqu’à 30 ou 40 cm de large. Il sera alors nécessaire de les incurver pour conserver le même diamètre de tube absorbeur et la même température. Des facettes plus larges et moins nombreuses devraient être moins chères et moins fastidieuses à fabriquer. Jean Boubour a proposé et déjà conduit cette amélioration, il aura besoin d’aide pour des découpes laser en fablab et sans doute pour la suite aussi.
  • Ajouter une transmission mécanique liant les facettes pour passer à un moteur unique. Nous avons besoin de bonnes compétences en mécanique seront alors nécessaires.
  • Optimiser et créer des nouvelles fonctionnalités du code informatique (arduino) de suivi solaire et de contrôle du concentrateur.

Du pain sur la planche mais ne paniquons pas !

Nous allons commencer par répondre et traiter chaque question une par une. Si nous sommes assez nombreux ce dont nous ne doutons pas, nous constituerons des sous-groupes pour aborder, proposer et trouver des solutions afin de répondre aux objectifs de chaque cercles.
Dans tous les cas nous désirons réunir et constituer une équipe relativement fixe et régulière… Cependant, les coups de main ponctuels seront bien évidemment toujours les bienvenus !

Les OSELAB se tiendront les samedis après-midi que ce soit par réunion physique à Paris mais aussi par visioconférence. Si d’autres personnes sont disponibles ailleurs et à un autre moment, qu’elles n’hésitent pas à se retrouver entre elles… On trouve toujours une solution !

La première session sera le samedi 27 à La Paillasse à 15 heures sur la question des structures porteuses…
Nous vous attendons et Venez nombreux ! Pour vous tenir informé jetez un oeil sur notre agenda.